Setup Menus in Admin Panel

QUATRIÈME COHORTE DU PSEJ la BAD appuie les 200 meilleures candidatures

L’appel à candidature pour la quatrième cohorte (2020) du PSEJ a été lancé depuis le mois de novembre 2019 et la phase de formation est en cours actuellement. Cette année, dans le cadre du partenariat public-privé avec l’Etat du Sénégal, le PSEJ décroche une grosse enveloppe de la Banque africaine de développement (BAD). En effet, les deux cents (200) meilleures candidatures de cette année seront soutenues par la BAD (Banque Africaine de Développement) pour la formation, l’accompagnement en incubateur et le financement de leur projet.
Ceci rentre dans le cadre du partenariat Public-privé entre l’Etat du Sénégal et la BAD.
Pour rappel, en Août dernier, le ministre de l’Economie, du plan et de la coopération, M. Ama­dou HOTT, et la directrice générale pour l’Afrique de l’Ouest de la Banque africaine de développement (Bad), Marie Laure Akin OLUGBADE, ont signé à Dakar, deux conventions portant sur le financement de deux projets d’un montant global de 67 milliards de francs Cfa.

’une des conventions porte sur le Projet de valorisation des eaux pour le développement de chaînes de valeurs (PROVAL-CV), cofinancé par la Bad à hauteur de 60,83 millions d’euros, soit environ 40 milliards de francs Cfa et «Africa growing together fund» (AGTP) pour un montant de 26,75 millions d’euros, soit environ 17 milliards de francs Cfa. 
Le texte ajoute que le PROVAL-CV, issu du Programme national de développement de la petite irrigation locale (PNDIL), s’inscrit dans la poursuite et la capitalisation des acquis obtenus dans le cadre du projet en cours financé par la BAD dans le secteur agricole. Selon la directrice générale pour l’Afrique de l’Ouest de la BAD, ce projet « va permettre de promouvoir 5 000 Pme et Pmi productives dans les chaînes de valeurs, la création de 28 mille emplois directs et indirects additionnels ».
Une très bonne nouvelle pour les entrepreneurs du PSEJ, qui depuis 2015, continue de former à l’Entrepreneuriat et au savoir-faire sectoriel, des milliers de jeunes diplômés et porteurs d’idées de projets. Mais également, d’accompagner techniquement et financièrement les entreprises créées à travers sa couveuse.
Pour sa part, le ministre sénégalais de l’Economie a indiqué que ce projet va contribuer à asseoir une croissance économique forte, inclusive et durable, et une amélioration des conditions de vie des populations rurales. Il devrait également «contribuer à l’augmentation durable des productivités agricoles, les emplois et les revenus en milieu rural», a déclaré Amadou HOTT. Il s’est également réjoui du portefeuille actif de coopération entre la BAD et l’Etat du Sénégal.
24 janvier 2020

Bienvenue au PSEJ

Le PSEJ forme et encadre les jeunes porteurs de projets dans les domaines prioritaires de l'économie sénégalaise tels qu'identifiés dans le PSE.

filieres

Pour la promotion 2019, sont à l'honneur les projets dans les secteurs suivants :

  • AGRICULTURE, PECHE ET ELEVAGE, AGRO-INDUSTRIE, AGRO-ALIMENTAIRE
  • NUMERIQUE
  • INDUSTRIES CULTURELLES ET CREATIVES
  • MINES

candidatures

Soyez informé de la prochaine sélection

Contacts

Central Park (ex 4C)

Bureau N°311 – DAKAR

Tél : +221 33.823.71.23

Email : info@psej.net

Facebook :

top

Copyrights PSEJ 2019. Tous droits réservés.