Déroulement de la formation

La formation se déroule sur une année (2 semestres), un premier semestre de 45 crédits et un second de 30 crédits.

  • Un premier semestre d’enseignement technique et  professionnel  et d’enseignement supérieur en entreprenariat ;
  • Un second semestre de formalisation du projet de l’étudiant, d’immersion professionnelle avec tutorat continu, de validation et de formalisation  comme indiqué dans la figure suivante.

Modules transversaux

2 modules transversaux ont été retenus dans le cadre de cette formation :

  • La maitrise Informatique et numérique
  • La maitrise linguistique notamment le français et l’anglais

Ces modules se dérouleront  sur 2 semestres, en continu, à raison de 15h par semaine.

Formation à l’entreprenariat

Elle se déroule selon les modalités suivantes :

  • Des enseignements dispensés par des professionnels et chefs d’entreprises  et des études de cas  pour un volume horaire de 300 heures.
  • Un Tutorat individualisé et fréquent couvrant à la fois le Savoir-Être entrepreneurial et la conception du projet de création.

Pour les études de cas en situation réelle de manager, il s’agira de mises en situation transversales qui permettront aux étudiants de mesurer la réalité de l’entreprise dans son ensemble afin qu’ils acquièrent de réelles compétences d’entrepreneurs. Afin d’être efficaces, ces études de cas se feront en groupe restreint et couvriront des thèmes aussi diversifiés que la stratégie de l’entreprise, l’exploitation industrielle,  les ressources humaines, les questions juridiques, la démarche commerciale, la maitrise financière et fiscale. Ces simulations opérationnelles viendront par ailleurs compléter les exercices pratiques qui seront donnés dans chaque cours.

Enseignement technique et professionnel

Le volume horaire par filière est de 300 heures. Les filières retenues sont celles déclinées comme prioritaires dans le Plan Sénégal Emergent à savoir pour la première année (2015) :

  • Agriculture, agro-alimentaire, pêche et élevage ;
  • Habitat social, construction et énergie ;
  • Logistique, transport et distribution ;
  • Technologies de l'Information et de la Communication (TIC).